< Retour Conseils & Inspirations

Comment favoriser la venue des insectes utiles dans votre jardin ?

22 août 2019

Abeilles sur une Dahlia
Abeilles sur une Dahlia

Introduction

Nous savons que les insectes et les pollinisateurs sont indispensables à notre survie car ils sont des maillons essentiels des écosystèmes et des chaînes alimentaires. En effet, non seulement ils sont la base de l’alimentation de beaucoup d’autres animaux, comme les oiseaux et les hérissons mais ils assurent également la survie alimentaire de l’espèce humaine grâce à leur activité pollinisatrice. Celle-ci assure la production notamment des fruits des vergers, des cultures maraîchères et des cultures oléagineuses, ce qui représente une bonne partie de notre alimentation. Il est donc absolument nécessaire de les protéger. Or, l’urbanisation grandissante et l’utilisation de pesticides dans les jardins et l’agriculture menacent leur survie.

Tout cela se joue à l’échelle planétaire. Mais il est toujours possible d’agir à son niveau et de contribuer, de manière individuelle, à la survie de la biodiversité.

Nous vous donnons ici quelques conseils et bonnes pratiques pour favoriser la venue des insectes utiles dans votre jardin et participer, à votre échelle, à la protection de la nature.

Contribuer de manière individuelle à la survie de la biodiversité.

Télécharger notre livre blanc comment lutter contre les parasites dans son jardin sans produits chimiques nocifs

GUIDE
Comment lutter contre les parasites le plus naturellement possible

Si vous souhaitez d'ores et déja avancer dans votre démarche de jardin au naturel et de préservation de la biodiversité, nous vous proposons de télécharger gratuitement notre guide. Vous y retrouverez des conseils précis et pratiques pour éviter systématiquement le recours à des produits chimiques nocifs.

Orties
Orties

Comment accueillir les insectes dans votre jardin ?

Pour favoriser la venue des insectes dans votre jardin il est nécessaire de faire quelques aménagements et plantations qui leur permettront à la fois d’y être attirés et ensuite de pouvoir y rester.

Cultiver des plantes-hôtes : certaines plantes accueillent les insectes utiles. Il faut donc privilégier la culture de ces plantes pour assurer une alimentation riche aux insectes. Exemple : l’ortie, le sureau, le séneçon, la molène, ainsi que le fenouil. Ces plantes offrent du pollen et du nectar aux insectes comme les coccinelles et constituent également des abris dans lesquels passer l’hiver et se reproduire.

Planter des plantes mellifères : les plantes mellifères sont des plantes qui contiennent les éléments naturels nécessaires à la production de miel par les abeilles :

  • Le nectar : c’est le composant principal du miel,
  • Le pollen : un ingrédient nécessaire à la production de la gelée royale, produite par les abeilles ouvrières et servant à nourrir les larves et la reine,
  • La propolis : une substance à double usage, elle sert de mortier et de produit anti-infectieux,
  • Le miellat : il est utilisé pour compléter le nectar.
Abris pour insectes

Les plantes mellifères fleurissent tout au long de l’année permettant ainsi aux abeilles de se nourrir à chaque saison. Les abeilles ont une préférence notoire pour certaines mellifères, souvent de couleur bleue ou jaune, comme la phacélie qui produit beaucoup de nectar, la bourrache officinale, le mélilot et le sainfoin.

Certains arbres proposent également de très bonnes plantes mellifères comme l’érable plane, le lierre, le sorbier des oiseleurs ou encore le châtaignier.

Installer des abris pour chaque insecte grâce à la construction d’un hôtel à insectes.

Installer des abris pour chaque insecte grâce à la construction d’un hôtel à insectes. Après avoir proposé aux insectes utiles de la nourriture, vous pouvez leur aménager un abri pour qu’ils puissent s’y réfugier. Ces abris sont appelés des hôtels à insectes. Pour leur construction, il est conseillé de recueillir des matérieux naturels comme des rondins de bois, des briques, de la paille, des tiges de bambou, des bûches percées ou encore des planchettes de bois. Choisissez des matériaux locaux qui offrent des trous plus ou moins gros pour correspondre aux différentes préférences des insectes. Il vous faudra ensuite fabriquer l’ossature de votre hôtel à insectes à l’aide d’un bois résistant comme le douglas, le mélèze ou du châtaignier et ménager des espaces de différentes tailles. N’oubliez pas de prévoir un toit imperméable, en ardoise par exemple. Enfin, fixez bien votre hôtel à l’abri du vent et légèrement en hauteur pour l’isoler de l’humidité. Il ne vous reste plus qu’à le remplir des matériaux utiles.

Abris pour insectes

Les plantes mellifères fleurissent tout au long de l’année permettant ainsi aux abeilles de se nourrir à chaque saison. Les abeilles ont une préférence notoire pour certaines mellifères, souvent de couleur bleue ou jaune, comme la phacélie qui produit beaucoup de nectar, la bourrache officinale, le mélilot et le sainfoin.

Certains arbres proposent également de très bonnes plantes mellifères comme l’érable plane, le lierre, le sorbier des oiseleurs ou encore le châtaignier.

Installer des abris pour chaque insecte grâce à la construction d’un hôtel à insectes.

Installer des abris pour chaque insecte grâce à la construction d’un hôtel à insectes. Après avoir proposé aux insectes utiles de la nourriture, vous pouvez leur aménager un abri pour qu’ils puissent s’y réfugier. Ces abris sont appelés des hôtels à insectes. Pour leur construction, il est conseillé de recueillir des matérieux naturels comme des rondins de bois, des briques, de la paille, des tiges de bambou, des bûches percées ou encore des planchettes de bois. Choisissez des matériaux locaux qui offrent des trous plus ou moins gros pour correspondre aux différentes préférences des insectes. Il vous faudra ensuite fabriquer l’ossature de votre hôtel à insectes à l’aide d’un bois résistant comme le douglas, le mélèze ou du châtaignier et ménager des espaces de différentes tailles. N’oubliez pas de prévoir un toit imperméable, en ardoise par exemple. Enfin, fixez bien votre hôtel à l’abri du vent et légèrement en hauteur pour l’isoler de l’humidité. Il ne vous reste plus qu’à le remplir des matériaux utiles.

Guêpe sur du bois
Guêpe sur du bois

Aménager des abris naturels : Vous pouvez également simplement laisser des abris naturels à certains endroits de votre jardin, qui seront colonisés par les insectes utiles. Ces abris naturels peuvent être :

  • Un tas de feuilles mortes;
  • un mur en pierres sèches;
  • une vieille souche de bois;
  • du lierre ou des arbustes à feuillage persistant;
  • un trou dans le sol pour les bourdons : il suffira de remplir le trou de paille, et de la couvrir d’un pot de fleur en terre à l’envers, enterré à moitié. Pour protéger de la pluie, installez par-dessus une petite planchette surélevée sur quelques pierres permettant le passage des bourdons.
Abris pour insectes
Abris pour insectes

Pourquoi ces aménagements sont-ils nécessaires pour les insectes ?

Pour les protéger : Les régions dans lesquelles nous vivons sont de plus en plus urbanisées. Cette urbanisation massive contribue à chasser les insectes utiles de nos villes qui n’y trouvent plus de refuges naturels. C’est pourquoi, aménager des espaces qui leur sont spécifiquement réservés au sein même de nos jardins, peut contribuer à protéger ces espèces en leur offrant des abris où se nourrir, se protéger de leurs prédateurs et se reproduire.

Protégez ces espèces en leur offrant des abris où se nourrir, se protéger de leurs prédateurs et se reproduire.

Pour faciliter leur reproduction : En effet, ces abris où se réfugier, permettent aussi aux insectes utiles de se reproduire en toute tranquillité et à l’abri de leurs prédateurs.

Papillon
Papillon

Ce qu’il faut éviter de faire dans votre jardin

Si vous souhaitez recréer de la biodiversité dans votre jardin, il est indispensable de laisser des zones où vos animaux domestiques n’auraient pas accès afin que toute la micro-faune puisse se développer. En effet, les chats et les chiens sont des prédateurs particulièrement efficaces car ils détruisent son écosystème.

Il est également évident que vous devez bannir toute utilisation de produits chimiques pour protéger la biodiversité dans votre jardin.

Conclusion

Il est donc possible de recréer un écosystème propice à la nature et aux insectes. Cela demande quelques connaissances et quelques efforts, mais redécouvrir et observer la nature et toute sa richesse, vous le rendra amplement.

Si vous souhaitez avancer plus avant dans votre démarche de jardin au naturel et de préservation de la biodiversité, nous vous proposons de téléchargez gratuitement notre guide « Comment lutter contre les parasites le plus naturellement possible ». Vous y retrouverez des conseils précis et pratiques pour éviter systématiquement le recours à des produits chimiques nocifs.

Vous souhaitez avancer dans votre démarche de jardin au naturel ? Téléchargez gratuitement notre guide pour éviter systématiquement le recours à des produits chimiques nocifs.

Télécharger

Découvrez aussi

  • Jardin

Lire la suite

3 gestes utiles pour favoriser la nature dans votre jardin
  • Jardin

Lire la suite

En quoi les insectes sont nécessaires à votre jardin ?
  • Jardin
  • DIY

Lire la suite

Créez un jardin accueillant pour les papillons
  • Jardin

Lire la suite

Jardin au naturel : comment cohabiter avec la nature dans son jardin