< Retour Conseils & Inspirations

Les caractéristiques d’un bon thé

5 mars 2020

Thé

Introduction

Le thé est actuellement la deuxième boisson la plus consommée au monde, il se déguste depuis des millénaires dans de nombreux pays.  Il rafraichit, hydrate, favorise la vigilance en raison de sa teneur modérée en caféine, aromatise des plats en cuisine et nous fait voyager par ses multiples saveurs.

Le thé a en effet pour qualité d’avoir des nuances gustatives variées. Cette plante propose des notes de dégustation très larges, de terreuses ou boisées, à des notes plus douces, fruitées, gourmandes...

Le tout est de trouver un thé à la hauteur de vos attentes, et cela n’est pas toujours évident. Avec quelques reflexes et astuces, vous pourrez trouver un thé de qualité pour vos papilles exigeantes !

LIVRE BLANC
L'art de la dégustation du thé

Pour être sûr de bénéficier de tous les arômes de votre thé d’exception, téléchargez gratuitement notre guide pour tout savoir sur l’art de la dégustation du thé.

A noter : Un peu d’histoire

La première trace écrite du thé remonte en effet à deux cents ans avant Jésus-Christ, où le thé est cité dans un traité de pharmacologie.
L'art du thé apparaît ensuite au VIIIème siècle avec les premières méthodes de production, de transformation et de dégustation. Le thé est tour à tour consommé sous forme de soupe (on additionnait le thé infusé d'une pincée de sel ou on y ajoutait des écorces d'agrumes, d'épices et de fruits), en décoction puis boisson des moines bouddhistes, ceux-là même qui l'introduisent au Japon au IXème siècle. Il sera exporté par la Chine vers l'Occident deux siècles plus tard, pendant la dynastie Ming (1368-1644). En 1606, les premières caisses de thé atteignent les côtes européennes en débarquant à Amsterdam.

Thé

Utilisez vos sens pour identifier un thé de qualité

Le toucher

Il faut tâter les feuilles de thé, les caresser, les presser, tester leur souplesse. Évitez le thé dont les feuilles semblent friables ou qui semblent contenir beaucoup de tiges et de fragments ligneux, car il sera moins savoureux et moins complexe. Lorsque vous trempez le thé, les feuilles doivent se dérouler lentement. Le meilleur exemple de cette méthode est le thé Oolong, finement roulé en boule, les feuilles se dérouleront lentement et délicatement à l’infusion. Pensez à leur laisser de l’espace pour se déployer. Ainsi, si les feuilles de thé sont robustes et solides, qu’elles ne s’effritent pas sous la pression des doigts c’est un signe positif ! Cela signifie qu’elles n’ont pas subi de transformations trop rapides ou brutales. Enfin, la feuille de thé doit également avoir un léger poids dans vos mains ; si votre thé est très léger, cela peut indiquer qu’il a trop séché ou mal vieillit.

La vue

En général, les feuilles de thé séchées de haute qualité doivent avoir un aspect lisse et leur couleur doit refléter la lumière. Les teintes éclatantes traduisent la fraicheur du thé, à l’inverse, si la couleur est plutôt terne, cela signifie bien souvent que ce thé a de l’âge et atteste d’une qualité médiocre. S’il y a une présence importante de tiges (hormis pour certaines variétés comme le Kukicha) c’est mauvais signe, cela s’explique par une récolte mécanique qui ne ménage pas les feuilles de thé.

Thé

L’odorat

Les thés natures de qualité libèrent des arômes puissants. Ils dégagent des parfums naturels, des notes aromatiques qui rappellent l’enfance, un fruit, une odeur connue… Si vous optez pour un thé aromatisé, privilégiez une aromatisation naturelle. Quel que soit son type, un thé de haute qualité aura un arôme distinct. Si vous inspirez profondément et n’obtenez que des traces de parfum, cela pourrait indiquer que le thé est de mauvaise qualité ou qu’il a trop vieillit. Le thé vert devrait avoir une odeur d’herbe, de lumière et de fraîcheur, alors que le thé noir devrait avoir une odeur de terre, de fleur et de sucré. Une fois infusé, un excellent thé doit être profondément aromatique et amplifier les senteurs des feuilles de thé sèches.

Le goût

Les arômes en bouche, les notes de dégustation vont bien évidemment traduire la qualité d’un thé. Ces derniers auront des goûts profonds et complexes, à chaque gorgée une note différente se détachera.

Un bon thé aura un goût fort et reconnaissable ainsi qu’une sensation en bouche agréable. Sirotez lentement, pour permettre au thé de rouler sur différentes parties de votre langue ; vous devriez être en mesure d’identifier différentes notes de saveurs en bouche. Le thé vert sera plutôt lisse, brillant et rafraîchissant, tandis que le thé noir aura un goût plus profond et plus intense. Le thé Oolong est soyeux, sucré, à la limite du caramel et très délicat.

Quel que soit le type de thé que vous dégustez, un excellent thé activera différentes sensations gustatives sur votre langue lorsque vous le boirez. Des saveurs à peine perceptibles, trop astringentes ou au goût désagréablement chimique, indiquent que vous buvez du thé de qualité médiocre ou très vieux.

A noter : il existe également des grades de thé qui peuvent vous permettre de décrypter les étiquettes. On parle surtout de grades de thé pour parler de la qualité des thés noirs. Ces grades permettent d’avoir une indication concernant la finesse de la cueillette. Ils vont également permettre d’indiquer la taille de la feuille afin de savoir si elle est entière, brisée ou broyée. Vous pourrez par exemple voir pour les feuilles entières les indications FOP (Flowery Orange Pekoe), GFOP (Golden Flowery Orange Pekoe) ou encore S pour Souchong.

Thé

Découvrez ce qui peut influer sur la qualité du thé

  • La terre : les thés cultivés sur des hauts plateaux sont souvent de meilleure qualité car ils sont soumis à des situations météorologiques avantageuses (succession de pluie et de soleil).
  • La méthode de récolte : les cueillettes fines (ou cueillettes manuelles), où l’on ne prélève que le bourgeon et les premières feuilles, sont souvent synonymes de thé de qualité.
  • Les périodes de récoltes : en fonction de la période, la qualité va plus ou moins se dégrader. Si on prend l’exemple du Darjeeling qui est récolté 5 fois dans l’année : la première récolte est bien plus qualitative que la dernière.
  • Le traitement : en fonction de la manière d’oxyder, de sécher et de stocker le thé, la qualité sera plus ou moins impactée.
  • Enfin, bien évidemment, la préparation : il faut par conséquent respecter les indications d’infusion pour explorer tous les arômes et tirer le meilleur de chaque thé.

A noter : vous pourrez découvrir dans votre Garden Centre près de 26 références de thé exclusifs Schilliger comme notre délicieux thé matcha à la rose ou encore notre thé jasmin bio. La marque Kusmi Tea est également disponible, de l’historique thé noir Anastasia aux thés bien-être de la gamme Expure. Enfin savourez 4 nouvelles infusions bio Kalios qui se dégustent aussi bien chaudes que glacées.

La prochaine fois que vous goûterez un nouveau thé, assurez-vous de passer par ces quatre sens : la vue, le toucher, l’odorat et le goût. Plus vous dégusterez de thés, plus il sera facile pour vous de distinguer un thé de haute qualité par rapport aux autres.

Pour être sûr de bénéficier de tous les arômes de votre thé d’exception, téléchargez gratuitement notre guide pour tout savoir sur l’art de la dégustation du thé.

Télécharger

Découvrez aussi

  • Jardin

Lire la suite

Favoriser le circuit court pour les tomates de notre production
  • Jardin

Lire la suite

Les glycines, des tentures romantiques sur les façades et dans le jardin
  • Jardin

Lire la suite

Les clématites, pour draper le jardin de fleurs