< Retour Conseils & Inspirations

Comment refaire son gazon cet automne

25 septembre 2019

Jeunes pousses de gazon
Jeunes pousses de gazon

Introduction

Rentrer de vacances et constater que son gazon n’a pas survécu au soleil brulant de l’été, qu’il est dégarni et totalement jauni, c’est malheureusement souvent ce qui arrive si vous n’avez pas la chance de bénéficier d’un système d’arrosage automatique. Heureusement pour vous, le début de l’automne est le meilleur moment pour redonner une seconde vie à sa pelouse. En effet, semer votre nouveau gazon avant l’hiver facilitera son enracinement et lui permettra ainsi de résister aux rigueurs hivernales. Au printemps venu, il aura retrouvé ses couleurs et sa vigueur. Nous vous donnons ici la marche à suivre étape par étape, ainsi que des conseils pratiques et utiles pour vous garantir une pelouse verdoyante dès les beaux jours.

1- Préparer votre sol pour repartir sur une base saine

  • Tondre le gazon endommagé à ras.
  • Supprimer les mauvaises herbes.
  • Retourner la terre à l’aide d’un motoculteur si votre pelouse mesure plus de 100 m2. L’idéal est de réaliser cette tâche par beau temps, à un moment où la terre n’est ni trop sèche, ni trop humide.
  • Enlever les cailloux et détruire les mottes de terre à l’aide d’un émietteur.
  • Niveler le sol avec un râteau afin de garantir un écoulement égal de l’eau, pour favoriser une pousse régulière.
Règles générales de plantation

LIVRE BLANC
Règles générales de plantation

Apprenez-en plus sur les méthodes et les techniques de plantation, en téléchargeant gratuitement notre guide.

Herbe et rosée
Arrosage de l'herbe

2 - Semer le gazon de manière régulière

  • Sélectionner un semis adapté à la terre et le mélanger.
  • Semer les graines de façon homogène afin d’obtenir un gazon le plus uniforme possible.

Conseil : Semer les graines de manière croisée, c’est-à-dire en jetant une poignée de graines à chaque pas et en suivant une ligne droite que vous parcourrez une fois horizontalement et une autre fois verticalement afin de ne négliger aucune parcelle.

Conseil : Mettre davantage de graines sur les bords du terrain afin que cette partie soit également bien couverte.

  • Ratisser le sol pour bien enterrer les graines et favoriser ainsi une pousse la plus régulière possible.
  • Recouvrir d’un substrat "spécial gazon", mélange de terre et de sable plus efficace que les terreaux qui craignent trop la sécheresse, ou de compost naturel.

3 - Arroser, laisser pousser et tondre

  • Passer un rouleur à gazon pour que les graines soient bien au contact de la terre et faciliter ainsi leur enracinement.
  • Arroser tout de suite votre semis et continuer fréquemment, en pluie fine, les jours suivants jusqu’à l’apparition des brins d’herbe.

Conseil : Arroser le soir et ne pas hésiter à réaliser un plus gros arrosage une fois par semaine.

  • Tondre régulièrement sa pelouse de 4 à 5cm. Cela permet de la renforcer, surtout au début.

Conseil : Il est nécessaire de bien attendre qu’il mesure 8 à 10 cm afin de ne pas l’arracher et/ou fragiliser ses racines.

  • Passer le rouleau à gazon pour fortifier les racines.

Conseil : Apporter un engrais adapté pour jeune gazon, 2 à 3 mois après le semis.

Tondre le gazon très court
Scarifier la pelouse

Rénovation partielle de votre gazon.

Cette opération consiste à redonner un nouveau souffle à votre pelouse, sans la replanter totalement. Il est conseillé de la pratiquer tous les 2 à 3 ans pour garantir une longévité optimale à votre gazon.

Voici les étapes d’une rénovation :

  • Désherber la pelouse à la main : enlever les mauvaises herbes et les couches de mousses qui empêchent le gazon de respirer et de pousser.
  • Tondre le gazon très court.
  • Pratiquer la scarification de votre pelouse. Cette méthode consiste à griffer le sol avec un scarificateur manuel ou électrique, afin de créer de légères tranchées dans la terre. La scarification va permettre de retirer les herbes mortes et la mousse qui étouffent votre gazon et l’empêchent de pousser correctement. Ainsi aéré, il pourra se densifier, se fortifier et s’enraciner d’autant mieux. Cette opération est à effectuer de manière régulière, horizontalement et verticalement, afin de n’oublier aucune zone, sur un sol légèrement humide et en effectuant des entailles d’une profondeur maximum de 2 à 4 mm.
  • Semer un gazon de garnissage sur les zones les plus dégarnies.
  • Aérez et remuez régulièrement votre compost.
  • Effectuer un terreautage pour maximiser les chances de votre gazon de reprendre force et vigueur : épandre sur l’ensemble de la pelouse une fine couche de substrat "spécial gazon" qui lui apportera les matières organiques nécessaires à son bon développement.

Conseil : Mettre davantage de graines sur les bords du terrain afin que cette partie soit également bien couverte.

Conclusion

En suivant ces conseils, vous avez toutes les chances d’obtenir au printemps un jardin au gazon robuste et bien verdoyant. Mais votre jardin ne se limite pas à votre pelouse, il se compose également d’arbres, de plantes et de fleurs ! Téléchargez ci-dessous notre guide sur les règles générales de plantation pour apprendre comment organiser votre espace extérieur, sélectionner les plantes les plus adaptées et les faire pousser pour obtenir un magnifique jardin dès le printemps prochain.

Pour en savoir plus sur les méthodes et les techniques de plantation, téléchargez gratuitement notre guide des règles générales de plantation.

Télécharger

Découvrez aussi

  • Jardin
  • DIY

Lire la suite

Plantez vos arbres et arbustes en automne
  • Jardin
  • DIY

Lire la suite

Planter des bulbes d’automne : les bons gestes et les bons outils
  • Jardin

Lire la suite

Organiser votre arrosage pendant vos vacances