Mon panier
< Retour Conseils & Inspirations

Fermeture hivernale

4 décembre 2020

Feuilles mortes
Feuilles mortes
Feuilles mortes

En bref

Les dernières pommes sont en cageots, les dernières figues et prunes sont en bocaux et les "géraniums" sont rentrés. A l'orée des grands froids, passons en revue les tâches qu'il faut encore avoir accompli avant de laisser le jardin glisser dans l'hiver.

Nettoyage des massifs et travaux de taille

Si l'on peut encore supprimer les inflorescences fanées des fleurs tardives pour éviter qu'elles ne se ressèment (phlox et asters, en particulier), le nettoyage des massifs à proprement parler ne devrait être effectué qu'en fin d'hiver. D'ici là, feuilles tombées et tiges sèches offriront en effet une certaine protection contre le froid aux souches des plantes - et certaines sont décoratives, en particulier sous le givre. Il est, de même, préférable de ne pas tailler les rosiers avant l'hiver, mais d'attendre pour ce faire février, mars ou avril (selon l'altitude du jardin); on peut toutefois effectuer une pré-taille, c'est-à-dire rabattre les longues pousses (rosiers à massifs, en particulier) pour éviter qu'elles ne cassent sous le poids de la neige ou le vent. Pour éviter ces dégâts sur les grimpants, on attachera les nouvelles branches avant l'hiver. Dès que les feuilles sont tombées, et hors périodes de gel, on peut commencer les travaux de taille nécessaires sur les autres arbustes et arbres; ne pas oublier cependant que pour toutes les plantes à floraison printanière décorative, supprimer des rameaux revient à supprimer de futures fleurs.

Hivernage des plantes

Vous souhaitez hiverner vos plantes ? Téléchargez maintenant notre livre blanc avec tous nos conseils d'hivernage !

Tondeuse pour préparer le jardin pour l'hiver
Tondeuse pour préparer le jardin pour l'hiver
Tondeuse pour préparer le jardin pour l'hiver

Gazon, tondeuse et outillage

Les pelouses doivent être tondues une dernière fois, pas trop court (5 centimètres), avant les premiers gels; on évite de tondre une fois qu'il a gelé. Les espaces verts de type prairie (mélange de graminées et de vivaces), plus rustiques, sont fauchés plus haut. Si nécessaire, retirer les feuilles tombées sur les pelouses, surtout si elles forment une couche épaisse. Sous les arbres et dans les massifs, en revanche, elles ne posent pas problème, bien au contraire. Tondeuses et outils doivent être nettoyés, graissés (parties métalliques) et remisés dans un endroit sec, à l'abri du gel pour tout ce qui comporte réservoirs et moteurs. Attention si vous employez de l'huile "écologique", c'est de l'huile de colza et les rongeurs en sont très friands, ils sont capables de détruire n'importe quelle pièce en plastique pour y goûter.

Protections hivernales

Voiles d'hivernage, plaques de verre ou cloches, alliés à un épais paillage, permettent d'assurer la survie au jardin des plantes un peu trop frileuses pour le climat local - mais, bien évidemment, pas celle d'espèces de climats notablement plus chauds, pour lesquelles seule une serre peut s'avérer suffisante. Ces dispositifs doivent être mis en place avant les grands gels – en décembre, pour les jardins de plaine - et seront retirés en fin d'hiver. Une tâche qui, hormis pour les plantes de taille modeste – jeunes camélias, plate-bande de dahlias laissés en terre, vivaces frileuses isolées - s'avère vite exigeante.

Tuyaux d'arrosage
Tuyaux d'arrosage
Tuyaux d'arrosage

Réseau d'eau et bassins

Le réseau d'eau du jardin doit être mis hors service avant les gros gels; après fermeture de la vanne principale, tous les robinets et purges seront laissés ouverts. Le cas échéant, retirer les centrales de distribution (arrosage automatique) et les entreposer à l'abri, après en avoir retiré les batteries. Idem pour les tuyaux d'eau flexibles, à enrouler sur un support ad hoc. Vider et retourner les bassines et tous les récipients qui ne supporteraient pas que leur contenu gèle; installer les pots de plantes aquatiques des mini-étangs de terrasse juste hors gel, avec un fond d'eau. Ne pas oublier de mettre les pluviomètres à l'abri. Si l'étang de jardin contient des poissons, mettre en place un dispositif permettant d'éviter que toute la surface gèle.

Le saviez-vous ?

On recommande d'arracher les plantes "à bulbes" à l'automne pour conserver leurs oignons, cormes, tubercules ou rhizomes en caissettes durant l'hiver, à l'abri du gel. Mais cela concerne les plantes cultivées en pleine terre. Les bulbeuses cultivées en potées, en revanche, seront rentrées telles quelles, dans leurs contenants : les bulbes se conserveront mieux dans la terre. Une fois rentrées, certaines de ces plantes resteront en végétation. Mais beaucoup, à l'image des bégonias, verront leur feuillage jaunir dans les semaines suivantes : on cessera alors les arrosages, ne donnant que quelques gouttes de temps en temps, pour les reprendre en douceur au printemps, quand de nouvelles pousses pointeront.

© Isabelle Erne

Vous souhaitez hiverner vos plantes ? Téléchargez gratuitement notre livre blanc avec tous nos conseils d'hivernage !

Télécharger

Découvrez aussi

  • Jardin

Lire la suite

Quels outils pour entretenir votre jardin en hiver ?
  • Jardin

Lire la suite

Comment protéger vos plantes pour l’hiver
  • Jardin

Lire la suite

Préparez votre jardin pour l’hiver