Mon panier
< Retour Conseils & Inspirations

Monstera, nos 10 meilleurs conseils pour entretenir au mieux votre plante d’intérieur

3 juin 2021

Monstera plante d'intérieur
Monstera plante d'intérieur
Monstera plante d'intérieur

En bref

Le Monstera, aussi appelé Philodendron Deliciosa, est une plante d’intérieur de la famille des Aracées, originaire d’Amérique centrale et du Brésil. Elle est très appréciée pour ses qualités esthétiques, sa facilité d’entretien et sa robustesse. Ses feuilles exubérantes et graphiques peuvent mesurer entre 50 et 70 cm en pot. Elles en font une plante originale qui apportera une touche d’exotisme à votre décoration d’intérieur. Pouvant atteindre jusqu’à 3 mètres de hauteur, le Monstera avec son feuillage persistant, habillera joliment vos pièces durant toute l’année.

Le Monstera deliciosa est sans doute la variété la plus connue. Il est facilement reconnaissable grâce à son feuillage atypique et ajouré. D’autres variétés existent également, comme le Monstera Variegata, qui a la particularité d’avoir les feuilles bicolores et ajourées.

Pour entretenir au mieux votre Monstera, nous vous donnons ici nos 10 plus précieux conseils : entretien, arrosage, variétés… Vous aurez ainsi toutes les clés pour choyer cette belle plante aux allures sauvages.

Plantes d'intérieur

Comment disposer au mieux vos plantes d'intérieur dans les différentes pièces ? Téléchargez notre livre blanc !

Monstera plante d'intérieur
Monstera plante d'intérieur
Monstera plante d'intérieur

1. Le rempotage

Lors de l’achat de votre Monstera, le pot peut être un peu petit. Cela risque de freiner le développement de la plante. Nous vous conseillons donc de rempoter votre monstera idéalement entre les mois de mars et de juillet, afin qu’il puisse grandir convenablement.

Ensuite, vous pourrez le rempoter tous les ans ou au plus, tous les 2 ans, dans des pots à chaque fois légèrement supérieurs en taille. Vous faciliterez ainsi la croissance de votre plante d’intérieur. A noter : vous repèrerez facilement le moment où il devient indispensable de rempoter votre Monstera en observant ses racines : lorsqu’elles commenceront littéralement à sortir du pot, c’est que le moment sera venu.

Monstera plante d'intérieur
Monstera plante d'intérieur
Monstera plante d'intérieur

2. Le surfaçage

Il s’agit de remplacer la terre de surface par du nouveau terreau, lui apportant ainsi un renouveau de matières organiques nécessaires à sa croissance. Cela vous permettra de gagner du temps si vous ne souhaitez pas rempoter votre Monstera tous les ans ou s’il est devenu trop volumineux pour être rempoté.

3. Le terreau et l’engrais

Un bon terreau spécial plantes vertes et fleuries est indispensable au Monstera lorsqu’il vit en intérieur. C’est grâce à lui que votre plante pourra se développer et grandir correctement en lui apportant les éléments nutritifs dont elle a besoin. N’hésitez pas également à mettre un engrais liquide tous les mois dans l’eau d’arrosage ainsi qu’un bâtonnet d’engrais à diffusion lente tous les 6 mois lorsque le rempotage n’est plus possible.

Monstera plante d'intérieur
Monstera plante d'intérieur
Monstera plante d'intérieur
Monstera plante d'intérieur

4. L’arrosage

Les racines du Monstera ne supportent pas les excès d’eau. Privilégiez donc un arrosage léger et régulier, toutes les semaines d’avril à octobre, puis tous les 10-15 jours durant l’hiver. Vous pouvez arroser en deux fois, à 5 minutes d’intervalle pour laisser la motte se gonfler. Surtout veillez à ce que le pot de votre plante soit bien percé au fond afin que l’excès d’eau puisse s’écouler. Enfin, laissez sécher la terre entre deux arrosages.

5. La température ambiante

Le Monstera est originaire de milieux tropicaux, il a donc besoin d’être exposé à une température n’allant pas en-dessous des 12 degrés Celsius. Il faut également éviter de le mettre près d’un élément de chauffage.

6. L’exposition

Dans votre intérieur, privilégiez un emplacement sans lumière directe pour votre Monstera. L’idéal que nous recommandons est de lui procurer une douce lumière tamisée, comme la lumière du matin par exemple ou encore de la placer dans une pièce orientée ouest, ce qui lui permettra de bénéficier d’une belle luminosité.

7. La rotation

Comme beaucoup de plantes, le Monstera pousse en direction de la lumière. Pensez donc à pivoter son pot en fonction de la lumière au fur et à mesure des saisons afin de conserver une pousse harmonieuse et une forme qui vous convienne. Vous éviterez ainsi les penchants asymétriques.

8. Le tuteurage

Si vous souhaitez « maîtriser » la pousse verticale de votre Monstera, nous vous conseillons d’utiliser un tuteur, mais celui-ci n’est pas obligatoire. Il aidera simplement votre plante à pousser plus droit.

Monstera plante d'intérieur
Monstera plante d'intérieur
Monstera plante d'intérieur

9. La taille

Pour favoriser la ramification de votre Monstera, il est conseillé de le « rafraîchir ». Cela l’aidera à mieux grandir et à s’épanouir. Nous vous recommandons de lui raccourcir quelques longues tiges, au début du printemps. Pour cela, pincez l’extrémité de la tige et coupez-la ensuite à l’aide d’un ciseau bien aiguisé. Vous pouvez d’ailleurs vous servir de ces tiges pour faire des boutures de Monstera.

À noter : le Monstera est connu pour avoir des racines aériennes visibles à la surface du terreau, veillez donc à ne pas les couper par erreur en les prenant pour des tiges.

10. La propagation

La propagation du Monstera est assez simple car il s’agit d’une plante qui dispose de racines aériennes. Vous pouvez donc procéder par l’eau : le plus simple est de couper une tige 2 à 5 cm sous une racine aérienne. Placez cette tige dans un verre d’eau fraîche, bien immergée et disposez le verre dans un lieu lumineux, sans ensoleillement direct. Attendez environ un mois avant de rempoter votre bouture dans un petit pot, nous vous conseillons un pot de 15 cm de diamètre maximum afin que la plante s’y sente le mieux possible pour faire ses racines. Arrosez-la ensuite régulièrement pendant les premières semaines. Il est également possible de procéder par marcottage, c’est-à-dire en enterrant une branche aérienne afin de produire une nouvelle plante. Dans ce cas, il est recommandé de le faire en début d’été.

Comment disposer au mieux vos plantes d'intérieur dans les différentes pièces ? Téléchargez notre livre blanc !

Télécharger


Découvrez aussi

  • Plantes d'intérieur

Lire la suite

Le figuier de barbarie: où le planter? Quels sont les bienfaits de la figue de barbarie?
  • Plantes d'intérieur

Lire la suite

Magnifiez votre intérieur grâce aux plantes rares et originales
  • Plantes d'intérieur

Lire la suite

Tout savoir sur les plantes d’intérieur pour une décoration vivante
  • Plantes d'intérieur

Lire la suite

Tous nos conseils pour vous créer un environnement apaisant et relaxant grâce aux plantes d’intérieur
  • Plantes d'intérieur

Lire la suite

Découvrez les mini-serres d’intérieur
  • Plantes d'intérieur

Lire la suite

Sélection de nos experts : 5 belles plantes à fleurs blanches pour votre intérieur
  • Plantes d'intérieur

Lire la suite

Intégrer du végétal dans votre décoration d’intérieur
  • Plantes d'intérieur

Lire la suite

Choisir les fleurs et les plantes qui embelliront votre intérieur en plein hiver
  • Plantes d'intérieur

Lire la suite

Comment concevoir une décoration d’intérieur chaleureuse et originale grâce aux plantes tropicales