Mon panier
< Retour Conseils & Inspirations

Les vivaces, un décor qui embellit année après année

15 avril 2020

En bref

Il y a parmi elles de grands classiques, comme les pivoines, les delphiniums ou les pavots d'Orient, et des plantes à la mode, comme les hellébores ou les échinacées. Mais le monde des vivaces se décline en milliers d'espèces et variétés : de quoi fleurir tous les coins et recoins du jardin de manière originale, et ceci pratiquement toute l'année.

Quand planter
Quand planter

Quand planter ?

Aujourd'hui, la plupart des vivaces sont cultivées en pots. Elles sont surtout proposées à la vente au printemps et jusqu'à l'époque de leur floraison - on peut alors les choisir sur la couleur et l'aspect de leurs fleurs. Les meilleures périodes de plantation sont le début du printemps (mi-mars à début mai en plaine) et l'orée de l'automne (de fin août à octobre). Il est néanmoins possible de les planter tout au long de leur saison de végétation, en évitant toutefois les périodes de canicules et de grands froids.

Où planter ?

La plupart des vivaces se plaisent au soleil, mais tolèrent la mi-ombre, et poussent bien dans un bon sol normal - drainé mais pas sec, ni trop calcaire ni trop acide. Dans votre jardinerie, les espèces qui ont des besoins différents - celles qui préfèrent l'ombre, par exemple, ou les sols très humides, ou acides - sont généralement regroupées à part.

Le calendrier du jardinier Mars-Août

Pour être sûr de bénéficier de tous les arômes de votre thé d’exception, téléchargez gratuitement notre guide pour tout savoir sur l’art de la dégustation du thé.

Comment planter
Comment planter

Comment planter ?

Si elles n'ont pas été bien arrosées dans les jours précédents, commencez par immerger vos vivaces dans un seau d'eau, pour bien réhydrater leurs mottes avant plantation. Plongez chaque plante (avec son pot) dans l'eau jusqu'à ce que les bulles d'air cessent de s'échapper, puis laissez-la ressuyer. Creusez ensuite un trou de plantation un peu plus large et plus profond que le pot de culture. Dans une bonne terre meuble, on peut généralement se contenter d'utiliser un transplantoir (petite pelle à main); dans un sol plus compact, dur et/ou caillouteux, il vaut mieux commencer le travail à la bêche ou à la fourche-bêche, histoire de ménager ses poignets.

Vous pouvez ajouter un peu de compost au fond du trou de plantation, que vous mélangez avec la terre. Puis testez le niveau en plaçant la plante (avec son pot) dans le trou: la surface de la motte doit être de niveau avec la surface du sol environnant. Dépotez en douceur, mettez la plante en place, comblez avec la terre d'excavation et tassez avec les mains. Arrosez abondamment, laissez ressuyer et remettez un peu de terre si nécessaire.

Soins
Soins

Soins

Le plus important après la plantation est d'assurer l'arrosage jusqu'à ce que les plantes se soient bien installées et puissent se débrouiller seules. Pour les vivaces, on estime qu'un délai d'une année est suffisant (on compte plutôt deux ans pour les arbustes). Il faudra donc leur donner de l'eau régulièrement, sauf s'il pleut abondamment. Il vaut mieux arroser un peu moins souvent mais en donnant une grande quantité d'eau plutôt que de distribuer de petites doses quotidiennement : cela favorise un enracinement plus profond. Pour des vivaces mises en place au printemps, cela signifie néanmoins généralement au moins un ou deux arrosages par semaine jusqu'à l'automne. Autant dire que si vous faites beaucoup de plantations, et plus encore si elles sont disséminées à travers le jardin, il s'avère très utile de les signaler de manière bien visible, afin de n'oublier personne lors des tournées d'arrosage.

Entretien

Arrosages de départ exceptés, les vivaces en général demandent peu d'entretien, hormis un brin de nettoyage, le plus souvent facultatif (suppression des fleurs fanées, des parties sèches ou abîmées en cours de saison, mise au net des massifs en fin d'hiver). Une fois qu'elles sont bien installées, il n'est généralement pas indispensable de faire des apports d'engrais. Selon les espèces, il pourra en revanche s'avérer nécessaire après quelques années de diviser les souches. Un paillage des massifs permet de limiter la pousse de plantes indésirables, en particulier d'espèces annuelles, et donc le travail de sarclage des massifs.

Potée
Potée

En potées aussi

Beaucoup de plantes vivaces " de jardin " peuvent être cultivées en pots sur le balcon ou la terrasse. Avec un gros avantage par rapport aux saisonnières habituelles: elles peuvent rester toute l'année en place (pas besoin de les rentrer l'hiver!). Employez des pots de taille adaptée aux espèces choisies et du terreau pour potées. Et privilégiez les espèces qui restent longtemps décoratives : celles qui offrent une floraison prolongée bien sûr, mais aussi des feuillages ornementaux comme ceux des hostas, des heuchères ou des pulmonaires, ou des fructifications intéressantes.

© Isabelle Erne florens.ch avril 2020

Préparez et profitez de votre jardin au fil des mois. Téléchargez gratuitement notre livre blanc "Le calendrier du jardinier"!

Télécharger

Découvrez aussi

  • Jardin

Lire la suite

Vivaces du premier printemps, le retour des couleurs vives dans les jardins
  • Jardin

Lire la suite

Les plantes vivaces : les alliées de votre jardin
  • Jardin

Lire la suite

Comment créer son compost