Les plantes vivaces

Elles résistent à tous les temps, ne gèlent pas, reviennent fidèlement chaque année…
Alliées du jardinier, les vivaces présentent une palette de forme, de ports, de taille et de couleurs illimitées. Horticulteurs passionnés depuis 1945, nous en cultivons plus de 1300 variétés dans nos serres de Gland.

Les plantes vivaces

Un jardin de vivaces hautes

Plantes de notre production

Pourquoi choisir les vivaces ?

● Elles repoussent toutes seules, chaque année plus belles.
● Elles sont résistantes en plaine comme en montagne.
● Il en existe pour toutes les situations, de l’ombre au plein soleil.
● Massif, rocailles, potées, elles se prêtent à toutes les utilisations.
● Elles peuvent être multipliées (par division) et déplacées facilement.
● Faciles à vivre, elles sont aussi écologiques et économiques.

En bref

Les vivaces sont des plantes dont la souche subsiste en hiver, sous forme d'organe souterrain (racine, bulbe, rhizome). Elles repoussent chaque année, à la différence des plantes annuelles ou bisannuelles, dont le cycle de vie ne dure qu’un ou deux ans et qui se multiplient par graines. Il existe un nombre immense de variétés de vivaces pour toutes les situations, de l’ombre au plein soleil. Leurs diverses périodes de floraison, du printemps à l’hiver, permettent d’avoir des scènes toujours fleuries.

Plantation

Qu'il s'agisse d'une plante en pot ou d’un éclat de souche que vous aurez divisé, la plantation est une étape importante, dont dépend la reprise de la plante et son installation durable.

Trempez la motte afin de bien l'humidifier. Disposez les plantes sur le massif pour juger de l’effet, en respectant les écartements nécessaires. Disposez les plantes basses au premier plan et les plus hautes à l’arrière. Préparez le sol localement, pour chaque plante en épandant un engrais organique. Creusez un trou dans la terre enrichie puis insérez la motte en laissant le collet (jonction entre tiges et racines) hors sol afin d'éviter les risques de pourriture. Tassez puis ménagez une cuvette d'arrosage. Arrosez bien afin de faire adhérer les racines à la terre.

Procédez de la même manière pour installer un éclat de plante obtenu par division.

Entretien

Au printemps, après avoir travaillé la terre, épandez une couche de paillis entre les plantes afin de limiter les mauvaises herbes et le nombre d’arrosages l’été venu.

En été, désherbez régulièrement pour maintenir le sol propre. Supprimez les fleurs fanées pour soulager les plantes.

En automne, supprimez les fleurs fanées et rabattez les touffes essoufflées ou abîmées. Ameublissez le sol entre les touffes tout en apportant un peu de matière organique (terreau, compost, fumier décomposé). Protégez les souches des plantes moins rustiques avec des branches de sapin.

Le conseil de François Schilliger

Entre vos vivaces, plantez en automne des bulbes printaniers (tels que perce-neiges, narcisses, fritillaires, etc.). Leurs floraisons précoces égaieront vos massifs dès le mois de février et vous aideront à patienter jusqu’au grand réveil printanier.

Ne perdez pas vos vivaces de vue

Afin de ne pas les perdre en hiver et d’éviter de les arracher par mégarde, marquez l’emplacement de vos vivaces dans les massifs.

Vivaces

Multipliez vos plantes

La souche des vivaces s’étend d’années en années. Si elles vous semblent moins fleuries ou si elles prennent trop de place, divisez-les simplement. Il suffit de couper la souche en plusieurs morceaux. Vous pouvez replanter chaque éclat ou les offrir autour de vous. Nos spécialistes vous renseignent en magasin sur les périodes de division selon les espèces.