Mon panier
< Retour Conseils & Inspirations

Plantations de dernière minute

23 novembre 2020

En bref

Que faire des végétaux qui attendent encore d'être plantés au jardin, à l'orée de l'hiver ? Différents cas de figures…

Bulbes de printemps

Les bulbes de tulipes, narcisses ou fritillaires ne se bonifient pas hors de terre. Idéalement, il faudrait les planter tout de suite après l'achat. Autant dire que si l'on a encore des "oignons" en attente en fin d'automne, il faut les mettre en terre dès que possible. Si le temps ne se prête vraiment pas à l'exercice - s'il faut composer avec une longue période pluvieuse, par exemple, ou qu'une couverture neigeuse est déjà bien installée - il reste possible de planter ces bulbes en bacs. Ces derniers pourront rester à l'extérieur durant l'hiver, s'agissant d'espèces bien rustiques; il vaudra mieux cependant les installer à emplacement abrité, pour éviter que le substrat reste longtemps détrempé (ce qui fait pourrir la plupart des bulbeuses). Des apports d'eau modérés, mais réguliers sitôt que les pousses pointeront, seront néanmoins nécessaires. En climats très froids, il sera prudent d'abriter ces potées de bulbeuses en serre froide durant les périodes où les températures plongeront largement en-dessous de zéro.

Hivernage des plantes

Vous souhaitez hiverner vos plantes ? Téléchargez maintenant notre livre blanc avec tous nos conseils d'hivernage !

Bulbes à floraison printanières

Arbustes à racines nues

Rosiers, arbres fruitiers et autres arbustes se trouvent parfois encore à la vente en racines nues (chez Schilliger nous vendons principalement en conteneur, voir chapitre suivant). Ils peuvent être mis en terre tout au long de la mauvaise saison, hors périodes de gros gels. Mais il faut les planter rapidement après leur acquisition… ce qui n'est pas toujours possible, notamment lorsqu'il s'agit de plantes commandées par correspondance et qu'elles arrivent durant une période peu propice. Si la plantation ne doit être différée que de quelques jours, on les stockera en lieu frais, les racines entourées de mousse ou d'autre matériau maintenu humide; si l'attente doit être plus longue, il faut les mettre en jauge, en les couchant dans une tranchée creusée à un endroit abrité (cour, pied de façade…), les racines couvertes de sable humide. A noter que lorsqu'on prévoit de planter des arbustes à racines nues, creuser les fosses de plantation à l'avance, puis recouvrir trous et terre de remblayage d'une bâche, est une bonne idée: ainsi, il est généralement possible de mettre les plants en place dès leur arrivée.

Plantes rustiques
Plantes rustiques

Plantes rustiques

Mimosa d'hiver - peu rustiques
Mimosa d'hiver - peu rustiques

Mimosa d'hiver - peu rustiques

Plantes en conteneurs

Aujourd'hui cependant, la majorité des plantes, qu'il s'agisse de vivaces, d'arbres ou d'arbustes, sont vendues en conteneurs. Ce qui permet de les conserver plusieurs semaines, voire plusieurs mois, avant de les installer au jardin — ou dans des pots de plus grandes dimensions. Revers de la médaille, on remet facilement lesdites plantations à plus tard - et l'on se retrouve parfois, à l'orée de l'hiver, avec des plantes encore en attente:

  • S'il s'agit de plantes rustiques destinées à un jardin de plaine, plantez les aussitôt que possible - dès que le sol a suffisamment ressuyé pour permettre de travailler agréablement, après un épisode pluvieux, et durant une période où il ne gèle pas. Étiquetez soigneusement ces plantations tardives, pour ne pas oublier de leur prodiguer un arrosage régulièrement si l'hiver est sec - et, s'agissant de vivaces à végétation caduque, pour ne pas les bêcher par mégarde avant leur redémarrage printanier;
  • S'il s'agit de plantes peu rustiques pour votre climat, mieux vaut différer leur plantation au début du printemps prochain. D'ici là, vous les abriterez en serre froide ou dans un local équivalent, c'est-à-dire frais mais hors gel. Vous arroserez régulièrement, mais d'une main légère, celles qui conservent leur végétation, et très modérément les autres (arbustes défeuillés, vivaces sans végétation apparente): juste assez pour que le terreau ne dessèche pas complètement;
  • A moyenne altitude, les conditions sont souvent peu favorables aux plantations tardives - surtout en ce qui concerne les vivaces, dont les mottes, de volume réduit, risquent davantage de se désolidariser du terrain environnant suite à la succession des gels et dégels. Là aussi, le mieux est de différer la plantation au printemps. En attendant, on les gardera en serre froide, ou simplement à emplacement abrité (au pied d'un mur, sous des buissons…), sans oublier de leur donner un peu d'eau de temps à autre.
  • Dans les jardins d'altitude, les plantations tardives s'en sortent souvent mieux, grâce à une épaisse couche de neige - qui constitue une bonne isolation contre le froid. Cette couverture ne peut toutefois pas être garantie... et si l'on s'y prend trop tard, la neige déjà tombée empêche toute plantation. Le plus sûr, dès lors, est là aussi d'abriter les potées en serre froide jusqu'au printemps.

Le saviez-vous  ?

Certaines plantes à bulbes à floraison estivale, et notamment les dahlias et les glaïeuls, sont presque rustiques en regard de nos climats. En plaine, grâce à la douceur que nous avons connue lors de ces derniers hivers, les plants laissés en place à l'automne ont pu repointer au printemps suivant. Ils resteraient toutefois à la merci d'un hiver rude, comme celui que nous avons connu en 2012… Si vous voulez tenter le coup, il reste plus sûr de les protéger: après que les premiers gels auront "grillé" la végétation, vous couperez les tiges avant de recouvrir les souches d'un épais matelas de paille, de feuilles mortes, bref de ce que vous avez sous la main, puis d'une bâche.

© Isabelle Erne

Vous souhaitez hiverner vos plantes ? Téléchargez gratuitement notre livre blanc avec tous nos conseils d'hivernage !

Télécharger

Découvrez aussi

  • Jardin

Lire la suite

Sélectionnez les arbustes à floraison hivernale qui égaieront votre jardin cet hiver
  • Balcon et terrasse

Lire la suite

Transat, chilienne, chaise longue, comment bien les distinguer et les choisir
  • Déco d'extérieur
  • Balcon et terrasse

Lire la suite

10 conseils déco pour s’aménager une terrasse originale