Mon panier

Mai

Pivoines, iris, flots de vivaces et premières roses, voici la période la plus fleurie de l’année!

Lilas

S'occuper de son jardin en mai
Les tâches à effectuer


Les températures se font plus douces et la végétation explose: en mai, les jardiniers ne savent plus où donner de la tête, tant il y a de plantes à admirer... mais aussi de végétation à contenir, et de mauvaises herbes à sarcler! C’est la période de l’année où l’on fait les premières vraies récoltes, c’est aussi le début de la grande vague des floraisons les plus spectaculaires, entre iris des jardins, pavots, lilas et draperies de clématites.

Remarques générales


Si l’écart de végétation entre plaine et altitude reste marqué en mai, il se réduit néanmoins: à partir de la deuxième quinzaine on pourra effectuer en montagne quasiment les mêmes tâches jardinières qu’en plaine. Même à basse altitude, cependant, des gelées peuvent encore se produire jusqu’à la mi-mai. D’ordinaire, elles ne sont pas assez importantes pour provoquer des dégâts sévères sur les plantes originaires de la région, ni sur les autres espèces rustiques. Mais elles peuvent endommager les jeunes plants et les semis, ainsi que les plantes plus frileuses venues d’autres horizons, en particulier les belles exotiques que l’on cultive volontiers sur nos terrasses. On ne se pressera donc pas pour installer “géraniums” et bégonias aux fenêtres, et on gardera les jeunes légumes-fruits à l’abri, ne serait-ce qu’en les coiffant d’une cloche de culture le soir.

Potager

Potager
Légumes et aromatiques


Au potager, binez et sarclez régulièrement autour des légumes. Récoltez radis, asperges, rhubarbe, salades, fèves. Poursuivez les semis en pleine terre: carotte, radis, panais, betterave rouge, pois, choux, bettes, fenouil, salade à tondre, poireaux d’hiver, lentilles, haricots, maïs.

Eclaircissez les semis du mois précédent: carottes, navets, betteraves, légumes semés en poquets. Buttez les pois, fèves et pommes de terre. Plantez les artichauts, les laitues d’été, les pommes de terre, les poireaux, les choux - et, à l’abri des gels encore possibles, les tomates, les aubergines, les concombres, les courgettes.

Côté aromatiques, semez en pleine terre persil, roquette, bourrache, aneth. Plantez les aromatiques rustiques achetées en godets: thyms, menthes, sarriette, oseilles. Divisez les plants de menthes, de ciboulette et d’oseille. Bouturez ou marcottez la sauge officinale. Ressortez de la serre les potées de verveine. Attention, les dernières gelées peuvent endommager les espèces les plus frileuses, comme les basilics: au besoin, rentrez-les à l’abri le soir.

Jardin fruitier

Jardin fruitier
Verger et petits fruits


Arbres fruitiers ou arbustes à petits fruits, il est encore possible de planter des sujets en conteneurs, pour autant que l’on soit sûr de pouvoir bien suivre avec l’arrosage. Les plants vendus en pots ne disposent en effet au départ que d’un système racinaire réduit, et ils tendent à s’installer moins vite que des sujets à racines nues: hormis en période pluvieuse, il faudra leur donner de l’eau très régulièrement tout au long de la belle saison - y compris durant les vacances!

Pour favoriser un enracinement en profondeur, il vaut mieux, lorsqu’il fait sec, arroser les nouveaux plants moins souvent, mais en bonne quantité: pour un arbre, compter un arrosoir de dix litres deux fois par semaine, plutôt que de lui donner trois gouttes tous les jours.

Maintenez le sol propre au pied des jeunes fruitiers et des ronces (ronces à mûres, framboisiers): ne laissez pas des graminées ou des “mauvaises herbes” tenaces, comme l’égopode ou le liseron, s’installer à proximité des souches de vos plants. Pailler les fraisiers permet de garder à la fois les fruits propres et le sol frais, tout en limitant la croissance des mauvaises herbes. Seul inconvénient, le paillage fait aussi un bon abri à limaces...

Jardin d'ornement

Jardin d'ornement
Fleurs, arbres et arbustes


Semez les fleurs annuelles - si vous n’avez besoin que de quelques plants, vous pouvez aussi opter pour des plantons, mais le choix variétal est moindre que sous forme de graines. Plantez les bulbeuses d’été comme les glaïeuls, dahlias, lis et eucomis, ainsi que les vivaces, arbres et arbustes en conteneurs.

C’est notamment l’occasion de choisir sur plant pivoines ou lilas, si vous tenez à une variété particulière ou si le critère du parfum est important. Protégez des limaces les espèces sensibles: elles sont particulièrement vulnérables au printemps, quand leurs pousses sont tendres. Sarclez les “mauvaises herbes” dans les massifs avant qu’elles ne viennent à graines; essayez en particulier de déloger les plus ennuyeuses, liseron, égopode et compagnie, qui s’installent volontiers tout contre la souche des plantes cultivées.

Coupez les tiges florales des bulbes de printemps défleuris, mais attendez que la végétation jaunisse naturellement pour la supprimer. Effectuez une légère taille “de nettoyage” sur les forsythias, lilas et autres arbustes à floraison printanière sitôt leur floraison terminée.

Balcon et terrasse

Balcon & terrasse
Potées d'extérieur


Même en plaine, il peut geler durant la nuit jusqu'au début du mois de mai. C’est pourquoi il vaut mieux attendre la fin des “saints de glace”, après la mi-mai, pour installer à l’extérieur les plantes sensibles au froid, comme les basilics, les pélargoniums ("géraniums"), les dipladénias, les bégonias et autres belles frileuses des balcons.

Les plantes originaires de régions au climat méditerranéen, semi-rustiques - comme les agrumes, l’olivier, le laurier-rose ou les jasmins étoilés -, peuvent en revanche déjà rejoindre balcons et terrasses. Evitez cependant de les installer directement en plein soleil: ressortez-les plutôt lorsque s’annoncent quelques jours gris, qui leur permettront de se réaccoutumer gentiment à la lumière, ou couvrez-les d’un voilage durant quelques jours. Votre espace extérieur est plutôt ombragé? Pas de problème, il ne manque pas de plantes qui à la fois supportent bien la culture en pot et se plaisent à l’ombre ou à mi-ombre: hostas, heuchères, érables du Japon, hortensias et autres hydrangéas... En prime, pas besoin de les rentrer en serre pour l’hiver, elles se contenteront d’un endroit abrité!

Plantes d'intérieur

Plantes d'intérieur
Fleurs et feuillages dans la maison


Le jardin occupe désormais beaucoup de notre temps et on a un peu tendance à négliger les plantes d’intérieur à la belle saison. N’oubliez pas de rempoter celles qui en ont besoin, et dont vous n’avez pas pu vous occuper plus tôt, car elles étaient en fleurs: étoiles de Noël, orchidées, azalées... Dans la mesure du possible, utilisez un pot de même forme que le précédent, d’un diamètre à peine supérieur (1-2 cm pour les petits sujets, 4-5 cm pour les grands): vous pourrez ainsi garder la motte intacte, et il sera facile de combler sur le pourtour avec du substrat neuf.

La lumière est vive désormais, et peut provoquer des brûlures sur le feuillage des espèces préférant des conditions mi-ombragées: éloignez un peu de la vitre celles qui sont installées devant une baie orientée au sud, ou installez un léger voilage. Gardez la même fréquence d’arrosage qu’en hiver, mais augmentez un peu les quantités données s’il fait chaud. A partir de mi-mai, il sera possible d’installer certaines plantes “d’intérieur” au jardin ou sur le balcon: yucca, amaryllis, cymbidiums, hibiscus...

Espaces verts

Espaces verts
Gazons, pelouses et prairies


Poursuivez les tontes régulières des gazons et pelouses établis. Au printemps, on tond en général une fois par semaine, en enlevant au maximum un tiers de la hauteur des brins. Vous avez semé un nouveau gazon, ou effectué un sursemis? Vous pourrez tondre 3-4 semaines après la levée des graines; les lames doivent être parfaitement affûtées. A noter que si les zones qui ont été ressemées ne représentent qu’une petite surface, ces premières coupes peuvent aussi être effectuées à la cisaille à gazon.

A mi-printemps, il est encore temps de semer un nouveau gazon (ou de sursemer). Veillez à choisir un mélange adapté à l’emplacement (en particulier s’il est assez ombragé) et à l’usage prévu. Maintenez humide (mais pas détrempé) jusqu’à la levée. Il est aussi possible d’opter pour un gazon en plaques: la préparation du terrain est la même, mais l’effet vert est immédiat et la surface est pleinement praticable après trois semaines. Vous préféreriez une prairie fleurie? Passez au chapitre suivant!

Jardin au naturel

Jardin au naturel
Favoriser la biodiversité


Zone humide, pierrier, arbres, haie, tas de bois mort, étang, espaces fleuris: plus un jardin compte de mini-milieux différents, plus il est intéressant pour la petite faune. Parmi les éléments possibles, les prairies fleuries sont très à la mode. Mais elles ne sont pas si faciles à réussir: il ne suffit pas d’arrêter de tondre un gazon pour avoir un champ de fleurs, on n’aura alors guère que de l’herbe haute!

Une prairie “naturelle” est en général constituée d’un mélange de graminées et de vivaces à fleurs. Au jardin, on peut semer un mélange analogue - mais aussi opter pour une prairie constituée uniquement de fleurs vivaces, ou de fleurs annuelles, ou d’un mélange des unes et des autres - les annuelles, dominantes la première année, se faisant ensuite plus discrètes, au fur et à mesure que les vivaces prendront le dessus. Si la préparation du terrain est identique dans tous les cas, la durabilité et l’entretien seront évidemment très différents selon la nature de la “prairie” choisie.

© Isabelle Erne

Nos horticulteurs se tiennent à votre disposition en magasin pour vous conseiller au mieux et compléter les recommandations de notre calendrier jardinier.

Comment planter les semis et les réussir
Vidéo tuto


Se constituer un joli jardin relève parfois de l’art: il faut rêver, anticiper, planifier puis se lancer et créer ! Lorsque l’on effectue des semis, il y a quelque chose de magique qui s’opère: partir de la graine et la faire grandir jusqu’à devenir une véritable plante potagère ou une fleur, un bel exploit ! Vous devenez alors l’artisan de votre jardin et vous pouvez en tirer toute la fierté que vous méritez.

Suivez-nous sur
Retrouvez-nous sur FacebookRetrouvez-nous sur InstagramRetrouvez-nous sur YouTubeRetrouvez-nous sur PinterestRetrouvez-nous sur Twitter

Recevez notre newsletter et restez informés!

La newsletter vous permet de recevoir en avant-première nos dernières offres, des conseils pratiques de qualité et toute l’actualité Schilliger.