Mon panier

Juin

Tout pousse et le jardin demande des soins constants. Prenons néanmoins le temps d’admirer les roses!

Balconnière de fleurs du mois de juin

S'occuper de son jardin en juin
Les tâches à effectuer


On est encore dans la période “explosive” de la végétation en juin, avant l’accalmie estivale, et il y a fort à faire au jardin, entre sarclage des indésirables, taille en vert des arbustes printaniers et des bordures, tontes, récoltes au potager et au verger, palissage des grimpantes et des plantes hautes... Heureusement que les journées sont longues et nous permettent de prendre le temps de savourer ce moment: c’est maintenant que les jardins sont les plus exubérants et les plus fleuris.

Remarques générales


La météo de juin est capricieuse et peut se montrer chez nous très différente d’une année à l’autre: ce peut être un mois ensoleillé, chaud et sec aussi bien qu’une période passablement pluvieuse. Toutefois, les gelées ne sont en principe plus à craindre aux basses altitudes. Et le phénomène de la rebuse, cette période très fraîche survenant au milieu du mois, s’est estompé ces dernières décennies. Néanmoins, les températures peuvent encore descendre suffisamment pour affecter la végétation des plantes frileuses au jardin, en particulier au potager (tomates, melons, poivrons, basilics...). Des protections (cloches, abris...) peuvent donc s’y avérer utiles si l’on ne bénéficie pas d’un microclimat particulièrement favorable.

Potager

Potager
Légumes et aromatiques


Au potager, binez et sarclez régulièrement autour des légumes. Paillez, pour limiter l’évaporation et diminuer les arrosages. Récoltez asperges, radis, fèves, petits pois, rhubarbe, salades à tondre, laitues, épinards.

Poursuivez les semis en pleine terre: courges, cornichon, laitue, bette, choux, radis (en conditions fraîches), panais, betterave rouge, carotte, haricots, épinard. Plantez poireau d’hiver, chicorée, choux, aubergine, courgette, tomate, poivron, concombre, dernières pommes de terre. Eclaircissez si nécessaire les semis des semaines précédentes: carottes, navets, betteraves, salades. Tuteurez les tomates. Pincez concombres et melons, aubergines et tomates. Buttez les pois, le maïs, les pommes de terre.

Côté aromatiques, cueillez origan, thym, sauge, romarin, persil, ciboulette; conservez celles que vous n’utilisez pas directement en les séchant ou en les congelant, selon les espèces. Fabriquez du sirop (mélisse, menthes). Semez en pleine terre persil, roquette, bourrache, aneth. Plantez les aromatiques achetées en godets - y compris les espèces frileuses, comme les basilics.

Jardin fruitier

Jardin fruitier
Verger et petits fruits


En juin, on déguste cerises, fraises et premières framboises. Plutôt que de faucher, il est de plus en plus courant de faire pâturer l’herbe d’un verger.

Le cas échéant, installez de solides clôtures autour des arbres: sinon, aussi bien les moutons que les chèvres, vaches ou chevaux vont les abîmer. Maintenez le sol nu autour du pied des jeunes arbres fruitiers: l’herbe est une concurrence pour l’eau et les nutriments. Arrosez régulièrement les nouveaux plants, sauf bien sûr s’ils profitent de précipitations abondantes. Eclaircissez les fruits des pommiers et poiriers: lorsqu’ils font environ 2 cm de diamètre, ne conserver qu’un ou deux fruits par “bouquet”, ce qui permet d’avoir une production de qualité et de ne pas surcharger l’arbre.

Retirez au fur et à mesure les “mauvaises herbes” qui tentent de s’installer au pied des petits fruits, Ribes (raisinets, cassis, groseilles, jostas...), ronces (ronces à mûres, framboisiers) et autres. S’il y a beaucoup de plants et qu’ils sont entourés de surfaces enherbées, le paillage ne suffit pas forcément et l’utilisation d’un plastique agricole peut économiser beaucoup d’efforts. La paille seule convient en revanche très bien pour des fraisiers cultivés en planches potagères.

Jardin d'ornement

Jardin d'ornement
Fleurs, arbres et arbustes


Vous pouvez planter des vivaces, des rosiers et d’autres arbustes d’ornement cultivés en conteneurs tout au long de la belle saison, mais les plantations effectuées entre juin et août demanderont un suivi particulièrement attentif côté arrosage.

Nettoyez et rabattez si nécessaire les arbustes à floraison printanière qui ont terminé leur floraison, notamment les lilas, deutzias, spirées... Taillez les buis, les topiaires, les glycines, les charmilles. Redonnez une forme aux grimpantes devenues trop grandes, comme les clématites montana ou les chèvrefeuilles, une fois leur floraison terminée.

Il est encore temps de semez en place des fleurs annuelles, comme les cosmos ou la lavatère. Si vous n’avez besoin que de quelques plants, vous pouvez aussi opter pour des plantons. Attention à protéger les espèces sensibles de l’appétit des limaces!

Dans les massifs, pincez si nécessaire les phlox, les asters, les chrysanthèmes qui deviennent habituellement trop grands à votre goût: ils vont se ramifier, fleuriront plus tard mais resteront plus compacts. Sarclez régulièrement les plantes indésirables, avant qu’elles ne fleurissent et viennent à graines.

Balcon et terrasse

Balcon & terrasse
Potées d'extérieur


Certaines potées que vous aviez hivernées, mais pas rempotées ce printemps, semblent faire la tête? N’hésitez à les dépoter en douceur, pour vérifier qu’elles n’abritent pas des indésirables, vers blancs notamment.

Si ce n’est pas le cas, elles sont peut-être tout simplement à l’étroit dans leur pot. Le cas échéant, rempotez en utilisant un pot de même forme, mais plus large de 2-4 cm, et un terreau adapté. Un terreau pour potées convient à la majorité des plantes; pour les camélias, hortensias, azalées et autres plantes plus ou moins acidophiles, on utilisera un terreau spécifique. Les plantes en pot ne disposent que d’une portion de sol bien limitée, et ont donc besoin d’apports d’engrais réguliers. Les plantations pérennes (arbustes et vivaces rustiques), si elles ne sont pas rempotées, peuvent généralement se contenter d’un apport de compost ou de fumier composté en surface, en début de saison. Les saisonnières à floraison continue, elles, ont souvent des besoins plus élevés: même si elles ont été (r)empotées dans du terreau neuf, il faudra les nourrir soit en ajoutant de l’engrais liquide à l’eau d’arrosage, soit en utilisant un engrais retard enfoui dans le terreau.

Plantes d'intérieur

Plantes d'intérieur
Fleurs et feuillages dans la maison


Certaines plantes d’intérieur apprécient de passer la belle saison sur la terrasse ou le balcon: les amaryllis, le yucca, le gommier, l’hibiscus, les cactus...

Toutefois, ne les faites pas passer sans transition du salon au plein soleil: il pourrait brûler leurs feuillages. Sortez-les donc au début d’une période de temps gris, ou protégez-les sous un parasol durant les premiers jours.

De telles vacances restent toutefois facultatives, et la plupart des plantes de maison acceptent ou même se trouvent mieux de demeurer toute l’année dans les conditions offertes par un appartement, plus stables. La lumière cependant est plus vive à la belle saison, mais pénètre moins loin dans les pièces: il faut parfois déplacer une plante (ou installer un léger voilage) pour qu’elle n’en reçoive ni trop, ni trop peu. Attention enfin aux bouquets de fleurs du jardin, ils abritent parfois des passagers clandestins (notamment des pucerons) qui pourraient émigrer sur les plantes d’intérieur.

Espaces verts

Espaces verts
Gazons, pelouses et prairies


Il est encore possible de semer (ou de sursemer) du gazon en juin, mais au risque bien sûr de ne pas pouvoir compter sur la pluie et de devoir arroser très souvent: le sol doit rester humide jusqu’à la levée, et les jeunes graminées auront ensuite besoin d’eau régulièrement.

Si l’on compte s’absenter durant l’été, il faut d’emblée prévoir un arrosage automatique. Ou reporter le semis à la fin de l’été: le mois de septembre est parfait pour semer un gazon.

Poursuivez les tontes régulières des gazons et pelouses établis. En juin, la croissance de l’herbe est importante, et il faut généralement tondre une fois par semaine. Cependant, si le temps se met au chaud et au sec, mieux vaut remonter un peu la hauteur de coupe, pour laisser l’herbe une peu plus haute.

Que faire des tontes abondantes du printemps? Si vous avez des animaux, il est bien sûr possible de les affourager, en les distribuant sans délai pour éviter tout risque d’échauffement. Sinon, le meilleur usage à faire de l’herbe tondue est de l’employer en paillage, notamment au potager. Enfin, il est possible de la composter - en alternant couches d’herbe tondue et couches d’autres matériaux, tels que branches broyées et déchets de cuisine, pour éviter fermentation et mauvaises odeurs.

Jardin au naturel

Jardin au naturel
Favoriser la biodiversité


Installer au jardin plein de petites maisons à insectes, bien conçues et bien entretenues, c'est intéressant... mais ça ne sert à rien si l'environnement est un désert biologique!

Pour que vos efforts aient un sens, il faut aussi que bourdons, syrphides, abeilles, papillons et consorts bénéficient de nombreuses sources de nourriture, de nectar et de pollen. Faites donc une place aux arbustes et vivaces d’origine indigène: leurs feuillages, mieux que ceux des exotiques, nourrissent une foule de bestioles, en particulier des chenilles de papillons (eh oui: pour admirer des papillons adultes, il faut tolérer quelques trous sur les feuillages!). Mais ne vous privez pas pour autant de vos espèces préférées, même si elles sont exotiques et/ou horticoles: plus il y aura de plantes différentes et plus il y aura de fleurs dans votre jardin, mieux ce sera. Et celles qui fleurissent en été ou en automne, quand les corolles se font rares dans les prés, seront particulièrement bienvenues: vous pouvez encore en planter (vivaces) ou en semer (annuelles) maintenant!

© Isabelle Erne

Nos horticulteurs se tiennent à votre disposition en magasin pour vous conseiller au mieux et compléter les recommandations de notre calendrier jardinier.

Comment créer un mini jardin d'eau
Vidéo tuto


L'été et les fortes chaleurs approchent... Pourquoi ne pas créer un petit point d'eau pour animer votre balcon ou votre terrasse? Il pourra même servir de résidence d’été à vos poissons d’aquarium.

Suivez-nous sur
Retrouvez-nous sur FacebookRetrouvez-nous sur InstagramRetrouvez-nous sur YouTubeRetrouvez-nous sur PinterestRetrouvez-nous sur Twitter

Recevez notre newsletter et restez informés!

La newsletter vous permet de recevoir en avant-première nos dernières offres, des conseils pratiques de qualité et toute l’actualité Schilliger.