Mon panier

Avril

Entre arbres en fleurs et flots de tulipes, le printemps s'installe

Magnolias

S'occuper de son jardin en avril
Les tâches à effectuer


Avec avril débute la grande saison des floraisons printanières: les arbustes à la grâce discrète, comme les viornes d’hiver, et les petits bulbes de premier printemps, perce-neige, crocus ou scilles, laissent place à des floraisons plus voyantes: flots de tulipes, magnolias et cerisiers japonais nimbés de rose ou de blanc... On complète les massifs de vivaces, on plante une glycine et on sème les légumes des mois à venir.

Remarques générales


Même en plaine, il peut encore geler au mois d’avril. Sur les arbres, arbustes et vivaces rustiques bien établis, ces gelées tardives peuvent endommager tout ou partie de la floraison et/ou du jeune feuillage, mais les plantes touchées s’en remettront - quitte à refaire entièrement leur feuillage. En revanche, un coup de froid peut être fatal aux jeunes semis et plantations, ainsi qu’aux plantes frileuses déjà installées dehors. Mieux vaut donc ne pas trop se presser... et garder un œil sur les prévisions, histoire de pouvoir mettre en place des protections et/ou rentrer les plantes fragiles si nécessaire.

L’écart de végétation entre la plaine et l’altitude reste marqué en avril. Sauf mention contraire, les travaux d’extérieur indiqués sont ceux qu’on effectue dans les jardins de plaine; pour la montagne, on peut se référer aux indications fournies pour mars en plaine.

Potager

Potager
Légumes et aromatiques


Au potager, poursuivre la préparation des planches de culture traditionnelles (sarclage et apport de compost mûr). Il est encore temps, aussi, de préparer de nouvelles couches surélevées, si l’on a beaucoup de matériaux à disposition - tels que bois pourrissant, bois déchiqueté, vieux fumier ou compost à divers stades; ce substrat riche conviendra parfaitement aux cultures de courges.

En plaine, poursuivre les semis en pleine terre: carotte, radis, betterave rouge, fève, épinard d’été, pois, laitues de printemps, choux, bettes, fenouil, salade mélangée (mesclun). Planter les artichauts, les laitues d’été, les pommes de terre, les oignons, les topinambours, les poireaux. A l’intérieur ou en serre, on peut encore semer tomates, aubergines, concombres, courgettes.

Côté aromatiques, semer en pleine terre persil, roquette, bourrache. Planter les aromatiques rustiques achetées en godets: thyms, menthes, sarriette, oseilles... Diviser les plants de ciboulette. Bouturer ou marcotter la sauge officinale. Semer en serre les aromatiques frileuses, comme les basilics.

Jardin fruitier

Jardin fruitier
Verger et petits fruits


Jusqu'à mi-avril en montagne, il est encore possible d’effectuer des plantations d'arbres et arbustes à racines nues, mais en plaine on est déjà passé aux plantations de sujets en conteneurs. N’oubliez pas d’arroser régulièrement ces nouvelles plantations, hormis en période pluvieuse.

Si ce n’est déjà fait, nettoyez les fraisiers (en supprimant toutes les parties sèches), apportez-leur du compost et paillez; plantez de nouveaux plants ou repiquez les jeunes fraisiers issus de stolons. Terminez le nettoyage des ronces à fruits et des framboisiers: supprimez les anciennes branches, palissez et attachez les nouvelles pousses.

Les jeunes arbres fruitiers peuvent souffrir de la concurrence de l’herbe, quand ils sont plantés dans un verger traditionnel: supprimez-la à l’aplomb de la couronne (à l’aide d’une griffe ou d’un sarcloret, par exemple), faites un apport de compost et paillez.

Jardin d'ornement

Jardin d'ornement
Fleurs, arbres et arbustes


Camélias ou daphné odora, les plantes un peu frileuses achetées en conteneurs dans le courant de l’hiver peuvent être plantées en pleine terre sitôt que la terre a commencé à se réchauffer. Idem pour les dahlias ou les glaïeuls. Semer les annuelles rustiques.

Compléter les massifs en y plantant petits arbustes, rosiers ou vivaces - parmi ces dernières, on peut aussi transplanter et/ou diviser celles qui s’y prêtent, et qui sont maintenant bien visibles. N’oubliez pas d’arroser régulièrement les nouvelles venues s’il ne pleut pas! Terminez la mise en beauté des massifs en sarclant les “mauvaises herbes” et en rajoutant une couche de paillage si nécessaire - attention, certaines plantes (notamment les pivoines ou les rosiers) n’aiment pas être paillées de trop près: ajoutez plutôt une couche de compost bien mûr à leur pied.

Si certains rosiers grimpants ont du mal à faire de nouvelles charpentières, essayez de ramener les branches existantes plus à l’horizontale; mais ne forcez jamais, le bois des rosiers est cassant.

Terminez la taille des arbustes à floraison estivale; en revanche, vous attendrez que leurs fleurs soient fanées avant de rabattre si nécessaire les arbustes à floraison printanière. Enfin, au fur et à mesure que les fleurs fanent, supprimez les tiges florales des gros bulbes de printemps (narcisses, jacinthes, tulipes), mais laissez les feuilles: les plantes en ont besoin pour reconstituer leurs “oignons”.

Balcon et terrasse

Balcon & terrasse
Potées d'extérieur


Les potées les plus rustiques - arbustes comme les érables du Japon, hydrangéas ou myrtilliers, vivaces comme les heuchères, les hostas ou les plantes aromatiques “de jardin” - ont retrouvé leur emplacement en plein air.

Potées de primevères, de myosotis, de pensées ou d’autres saisonnières de printemps peuvent bien sûr leur tenir compagnie. Il est en revanche prudent de garder encore les méditerranéennes (agrumes, olivier, laurier-rose...) à emplacement abrité - et les frileuses dedans! Si, faute de serre, vous avez hiverné ces potées “de balcon” sensibles au froid à l’intérieur, installez-les maintenant à l’endroit le plus frais et le plus lumineux de la maison, après les avoir rempotées si nécessaire (pélargoniums alias géraniums notamment). En effet, la chaleur encourage la croissance; mais si la lumière n’est pas suffisante, les plantes vont produire des pousses faibles. Arrosez en fonction de la végétation: gardez la main légère, notamment, pour les bégonias, qui pointent tout juste, ou pour les plantes qui avaient perdu beaucoup de feuilles lors de la rentrée automnale.

Plantes d'intérieur

Plantes d'intérieur
Fleurs et feuillages dans la maison


Terminez les travaux de taille et de rempotage. Dans la mesure du possible, utilisez pour ce faire un pot de même forme que le précédent, d’un diamètre à peine supérieur (1-2 cm pour les petits sujets, 4-5 cm pour les grands): on pourra ainsi garder la motte intacte, et il sera facile de combler sur le pourtour avec du terreau neuf. Si certaines plantes sont en fleur, toutefois, vous attendrez que leur floraison soit terminée pour les rempoter.

Avec l’augmentation de la luminosité, la croissance des plantes de maison reprend. Offrez-leur un bon dépoussiérage si nécessaire. Pour celles qui ont subi un rempotage le mois précédent, reprenez les apports d’engrais en douceur, à demi-dose. Vous pouvez à nouveau donner la dose normale à celles qui n’ont pas été rempotées. Pour les unes et les autres, vous pouvez en principe garder la même fréquence d’arrosage qu’en hiver, mais il est souvent nécessaire d’augmenter un peu les quantités distribuées à chaque tournée.

Espaces verts

Espaces verts
Gazons, pelouses et prairies


Dès que les températures sont suffisamment douces - comprises entre 15 et 25 degrés - on peut semer une nouvelle pelouse (ou sursemer). Choisissez un mélange adapté à l’emplacement (en particulier s’il est assez ombragé), à l’usage prévu et aux soins que vous êtes prêt à consacrer à vos espaces verts. Maintenez humide (mais pas détrempé) jusqu’à la levée.

Avril est aussi le mois où l’herbe reprend sa croissance et où il faut recommencer à tondre les pelouses établies. Mais la mi-printemps est également la saison de la scarification, pour les adeptes de beaux gazons: après une tonte courte (2 cm), on passe le scarificateur dans toutes les directions, on nivelle ensuite avec du terreau pour gazon, on apporte de l’engrais et, si les zones dégarnies sont trop importantes, on sème un mélange pour sursemis.

Vous préférez une pelouse constituée de thyms rampants, ou une prairie fleurie? C’est aussi le bon moment pour planter les uns, ou pour semer l’autre.

Jardin au naturel

Jardin au naturel
Favoriser la biodiversité


On peut bien sûr installer des nichoirs à l’intention des oiseaux du jardin. Mais, sitôt qu’ils ont revêtu leur feuillage et jusqu’à l’été, il faut surtout éviter de tailler arbres et arbustes à la ramure dense: ils ont de bonnes chances d’abriter au moins un nid. S’il y a des nichées dans le jardin, surveillez discrètement leur développement... histoire de pouvoir enfermer les chats durant la délicate période de l’envol.

© Isabelle Erne

Nos horticulteurs se tiennent à votre disposition en magasin pour vous conseiller au mieux et compléter les recommandations de notre calendrier jardinier.

Comment créer un potager de balcon
Vidéo tuto


Pas besoin de jardin pour cultiver un petit potager. Un simple balcon suffit pour faire pousser et ramasser ses légumes. Notre tutoriel pour un potager de balcon.

Suivez-nous sur
Retrouvez-nous sur FacebookRetrouvez-nous sur InstagramRetrouvez-nous sur YouTubeRetrouvez-nous sur PinterestRetrouvez-nous sur Twitter

Recevez notre newsletter et restez informés!

La newsletter vous permet de recevoir en avant-première nos dernières offres, des conseils pratiques de qualité et toute l’actualité Schilliger.